Outils pour utilisateurs

Outils du site


notes:session_60

Session 60

Date et lieu2023-08-06 – Fontaine-Etoupefour
AuteurJacques
Calendrier30 rougemois et 1er orangemois de la Mante
LieuxToundra Zinzoline
PJPhyllobates vittatus, Érutan, Timéon, Hester, Velena, Enrike
PNJNetro-Djenah, Jexa, Rhizome, Pulchérie, Svanhild, Bestiana, Perle, Aristrata, Mégaloup, Pipa Pipa, Todd, Pälha, Calau
Séance précédenteSession 59
Séance suivanteSession 61

Flash-back

Année du Rouge-gorge, Timéon a 18 ans. Galavar étant absent « pour le travail », et Gala étant endormie, Timéon est guidé par Todd à travers les quartiers mal famés de la Cité Violette pour s’introduire discrètement dans les quartiers huppés. Galavar le voit passer alors qu’il organisait des combats de chiens et le prend en filature. Timéon rencontre Don Versaccio, que Galavar reconnaît, et lui raconte ses aventures dans les prairies. Il en profite pour changer de tenue pour un costume offert généreusement en cadeau par le vieil homme. Une fois rentrés à la maison, Galavar et Timéon se disputent au sujet des fréquentations et de l’argent de poche du jeune Quatrelin.

Retour au présent

Le 29 rougemois de la Mante. Timéon entre dans la grande tente communale et aperçoit les femmes de la tribu attablées avec la caravane, et repère celle qui semble être la chef, Svanhild. Il serre ses anciens compagnons dans ses bras. Trois hommes lui emboîtent le pas, dont un homme champignon avec un tatouage en forme de larme sous l’œil. L’équipée reconnaît Todd, qui a grandi et pris encore plus de muscles depuis leur dernière rencontre. Enrike et Timéon se connaissent : ils ont souvent partagé des pauses repas à la Cité Violette. Ils échangent au sujet de Galavar, dont Timéon n’a aucune nouvelle puisqu’il ne l’a pas trouvé à la Cité Violette. Il lui a seulement laissé un mot : « Essaye de manger équilibré. Prends des douches. N’oublie pas la justice sociale. ».

Lorsque Timéon est passé au Sérail du Grand Orient, Violette lui a dit qu’Orpiment était parti et n’est pas encore revenu, ça l’ennuie de devoir attendre pour aller au Cratère aux tessons.

Enrike demande à la chef Svanhild comment la sororité fonctionne pour leurs besoins primaires, car Érutan est très intéressé. Les femmes qui souhaitent se faire ensemencer se rendent au Cratère des Valkyries, loin au nord. Il semble qu’il n’y ait pas d’hommes, et que la tribu ne pratique pas le sexe hétérosexuel récréatif.

Enrike souhaite poursuivre vers le nord pour retrouver la Tête de Chien que le Clan du Dekopon a vu passer il y a deux mois. Entre autres, c’est aussi pour retrouver la voile tombante qui s’est écrasée quelque part dans cette direction. Mais avant tout, il faut parler avec la reine Perle le lendemain matin.

Le lendemain matin, la troupe entend des auto-golems des neiges rentrer au camp. La reine Perle est une grande femme à l’aspect mécanique, accompagnée de robots et d’une jeune humaine, Bestiana. Pour ouvrir l’usine de réacteurs, il faut une machine qui est tombée du ciel et qui servirait de clé. Érutan demande si c’est lié à l’aile mécanique volante, mais ce n’est pas le cas. La reine serait redevable à la caravane si cette dernière retrouvait la clé, qui serait tombée comme un météore et se trouverait donc possiblement dans un cratère. Mais, il y a beaucoup de cratères. La reine Perle n’est pas en commerce avec les Satrapes, et pas vraiment avec les Nomades non plus. Si la clé n’est pas retrouvée, elle pourrait devenir une Machine sauvage. Elle a des liens cordiaux avec Ada, mais la situation la stresse beaucoup. La zone de la reine Perle couvre les steppes des nomades pistaches et la Toundra Zinzoline. Svanhild, la chef de la Sororité Solaire, aurait trouvé la porte permettant d’accéder à l'usine, celle ouverte par la clé.

En sortant de la tente, des femmes crient et pointent vers Velena. Svanhild s’avance vers elle. Elle accuse les Nomades d’avoir tué la patrouille de sœurs. Le groupe argue que les traces de griffes ne peuvent pas provenir de nomades. Velena propose une expédition commune vers la montagne pour trouver la source du froid anormal, qui pose un problème aux deux tribus. Timéon demande un bikini géant pour se couvrir du froid mais n’obtient qu'une peau de renne.

Cartes des zones découvertes à la session 60

La caravane grimpe à l’arrière des auto-golems pilotés par les adoratrices du soleil, et s’élance vers le lieu du massacre des patrouilles. Après avoir croisé un Prunier intact sans neige autour, puis une ruine de pont qui fait frémir le Bâton de Null, le groupe arrive au lieu du massacre. Lorsque Velena mentionne que la bête a été vaincue, Svanhild demande ce qu’ils en ont fait. Enrike est très honnête et dit « oh bah on l’a ramenée chez vous, c’est la jeune femme endormie, Rhizome ». Suite à quoi la Sororité Solaire laisse le groupe sur place et rentre au camp.

Timéon s'enquiert auprès d'Enrike pour savoir s’il arriverait à contrôler la bête qui sommeille en lui, et Phyllobates vittatus renchérit en lui demandant s'il a senti le sang qui macule la neige. Enrike s’empresse de le faire, et sa transformation commence sous l’effet du liquide rouge. Il s’attaque à Phyllobates vittatus qui prend un sale coup, et Timéon tente de l’aider pendant que le reste du groupe fuit, avec Érutan qui tente de tirer à l’arc en courant. Son premier tir rate et se plante dans un cadavre mais le deuxième réussit. Enrike parvient ensuite à retrouver son calme grâce à ses connaissances de yoga, et il reprend son apparence, une flèche toujours plantée entre ses côtes.

Laissés à eux-mêmes, les compagnons décident de retourner au Clan du Dekopon pour au moins prévenir le clan que la patrouille a été retrouvée. Alors qu’ils commencent à partir, une meute de trois léopards des neiges commence à s’intéresser de près aux cadavres. Le groupe se retourne et attaque les félins. Todd prend un sale coup puis sort deux machettes et commence à taillader un Léopard. Les deux hommes de main de Todd, Pälha et Calau, prennent également part au combat. Enrike se transforme en Loup-garou et attaque Pälha, un des deux sbires. Il le découpe en deux, des morceaux de cage thoracique traversent l’espace aérien et une pluie de sang s’abat sur le champ de bataille. Hester et Érutan prennent les paris, rejoints par Velena qui ne poursuit pas son attaque à la suite de l’arrivée du Loup-garou. Ce dernier semble se calmer un instant après avoir pris un coup qui semblait mortel. Après que le deuxième sbire soit décédé, Todd, enragé, découpe un Léopard et les deux autres s’enfuient. Érutan retente de leur tirer dessus mais échoue. Le groupe cherche ensuite que faire.

En se dirigeant vers le camp du Clan du Dekopon, suivis par les hurlements de loups, les aventuriers voient des lumières qui se dirigent vers eux. Il s’agit d’une patrouille du Clan du Dekopon venue récupérer les corps suite au rapport d’un de leurs éclaireurs. La troupe décide de ramener Enrike au camp pour trouver un moyen de sceller le Démon grâce aux connaissances du clan.

Netro-Djenah, Velena et Hester pratiquent un rituel d'exorcisme toute la nuit pour extraire le Démon du corps d'Enrike. L’Elfe est enfermée dans un fétiche fait de poils de renne et de brindilles, dans une cage. Le fétiche semble doué de parole et se nomme Pulchérie. D'après elle, c'est à cause de Velena qui a mal prononcé une partie des incantations qu'elle se retrouve mal exorcisée : elle est toujours liée à son hôte. Si le Démon et Enrike sont suffisamment éloignés, Enrike meurt et le Démon est libéré. En revanche, si un des deux s’éloigne volontairement, il finit par perdre connaissance avant d'atteindre la distance fatale.

Pulchérie souhaite se rendre dans les Monts de la Lune près des Falaises lavande. Le groupe se dirige vers le nord ce qui n’est pas sa direction, et Velena propose qu’elle aide le groupe à résoudre le problème de froid avant d’être emmenée là-bas. Le problème vient de particules qui absorbent la chaleur.

Timéon essaye de négocier du matériel d’escalade pour aller résoudre le problème de froid, qui met à mal les réserve du clan. Il parvient à obtenir ce pour quoi il est venu. Érutan teste l’air avec ses nanites pour détecter les particules, et trouve effectivement quelque chose qui absorbe la chaleur. La source semble se situer au Nord-Est.

Todd se fait deux tatouages en l'honneur de ses camarades tombés au combat : un lombric pour Pälha et une mouche émeraude pour Calau.

Phyllobates vittatus rêve de Pipa Pipa, qui lui demande d’arrêter l’envoi de peluches par ses adorateurs, il en a trop fait. Phyllobates vittatus accepte de ne plus brûler d’effigies et Pipa Pipa est satisfaite des nouveaux adorateurs, mais Phyllobates vittatus doit revoir sa stratégie marketing. La quête de Phyllobates vittatus est toujours de ressusciter le Dieu Bleu. Une Étoile Rapide s’est écrasée il y a deux mois et demi près de là où il se trouve. Un grand danger en émane, mais également un ennemi de nos ennemis (nos ennemis = les Ultras).

De son côté, Érutan accède également aux Contrées du Rêve, mais se garde bien de s'approcher de Phyllobates vittatus. Il observe les environs, et constate qu'une intense puissance onirique lie les animaux de la région. Il repère également la “balise” décrite par Rhizome, cet amour éblouissant diffusé par Manu à travers ses rêves. Il tente de s'en approcher, mais plus il avance plus la distance augmente, et il finit par se réveiller.

Timéon apprend de papy Null que près du pont en ruines, il semble y avoir une présence quatreline, peut-être un des ancêtres. Le groupe se dirige vers le nord-est pour trouver la source, accompagné du Renne Bouboule. Après deux heures de marche, des hululements de font entendre. Beaucoup de rennes paissent paisiblement. Pulchérie est libérée de sa cage et suit Enrike. La caravane poursuit au nord-est. Le sol est labouré par des traces de griffures qui forment des dessins abstraits sur le sol, qui mènent à une tanière (celle des léopards ?). Deux femmes avec un visage moitié chien moitié humaine à dos de loups-sauterelles semblent attendre sur la bute dans laquelle s'enfonce la tanière. Celle de droite lève son bras en montrant sa paume. Leurs signes paraissent vouloir dire de ne pas aller vers le nord. Ce donc dans cette direction que la joyeuse troupe se dirige. La zone est plate, de grands motifs lumineux sont tracés et de fins arbres cristallins bleus/noirs s’élancent vers le ciel, disposés le long des motifs. Des loups à bec de corbeau patrouillent autour.

Pulchérie est envoyée par Enrike pour discuter avec les loups, puis elle s’enfuit vers l’ouest pour leur échapper. Érutan tire en direction des canidés et en touche un. Les loups, au nombre de 6, se rapprochent des “arbres”, et reviennent dans la direction du groupe mais sont maintenant couverts d’une armure de glace. Phyllobates vittatus tente d’envoyer une bombe et ne parvient qu’à enlever une armure, que le Loup s’empresse de recréer en retournant auprès d'une structure cristalline. Au vu des cercles, Pulchérie indique que les sorcières doivent être trois. Les aventuriers s’enfuient en attendant de trouver une meilleure solution.

Pulchérie détecte un esprit dans la couronne de Velena mais ne connaît pas son type. La caravane décide de retourner voir la sororité pour trouver de l’aide et défaire les loups. Elle part en direction du Nord-Ouest, puis une flèche se plante aux pieds de Velena : la reine Perle et Bestiana nous font signe de nous arrêter, car une créature se trouve plus loin devant. Ce sont des Satrapes, qui sont dans le cratère empli de débris mécaniques. Pulchérie part en reconnaissance. Bestiana indique qu’elle regarde ce que les Satrapes sont en train de déblayer, et si c’est ce qu’elle cherche en profiter pour le récupérer.

Pulchérie revient et annonce que deux Satrapes ont dégagé un accès vers des tunnels. Phyllobates vittatus échange avec Bestiana : elle souhaite trouver la Machine avant le printemps car elle se réveillerait. Le froid l’arrange donc bien mais elle indique ne pas en être la source. Enrike reste avec Perle, Bestiana et Pulchérie et le reste groupe reprend vers le Nord-Ouest. Dans le cratère, des rails vont du Nord Est au Sud-Ouest, la partie Nord-Est est détruite par des éboulements. La reine et sa suite s'y engagent. Enrike conte les plates anecdotes de sa morne vie de bureaucrate en chemin, ce qui parvient à ébranler le sourire permanent de Bestiana. Alors que le petit groupe fait face à un véhicule déraillé bloquant le tunnel, Enrike aperçoit la forme de la reine et de ses machines vaciller brièvement : il entrevoit à leur place des sculptures kinétiques leur ressemblant vaguement l'espace d'un instant.

En direction du Nord-Ouest, les piliers de porcelaine se font de plus en plus fréquents, toujours entremêlés de fils de tissu coloré. Les deux personnes mi-humaine mi-Tête de Chien avec leurs loups-sauterelles sont en train de fouiller dans les environs. Phyllobates vittatus va à leur rencontre et elles sortent de la toile dans laquelle elles se trouvaient. « Bonjour ! Vous n’avez pas suivi nos conseils. ». Phyllobates vittatus tente une excuse lamentable qui ne fonctionne pas. Ce seraient elles à l’origine des cercles, ce qui tend le groupe. Elles se prénomment Aristrata et Mégaloup, et mentionnent une certaine Charixène. Elles cherchent Belphégor, le seigneur des bêtes, qui connaît la chanson.

Qu'ont à voir les sorcières avec la prophétie de la lune, de la chanson et de la chute? Le groupe parviendra-t-il à mettre fin à cet hiver éternel? Que manigance Bestiana ? Pourquoi autant de choses tombent du ciel dans la Toundra Zinzoline ? Et surtout, combien de sœurs du Soleil Érutan parviendra-t-il à séduire ?

Voir aussi

notes/session_60.txt · Dernière modification : 2023-08-07 19:30 de Whidou

Donate Powered by PHP Valid HTML5 Valid CSS Driven by DokuWiki