Outils pour utilisateurs

Outils du site


notes:session_24

Session 24

Date et lieu2021-08-15 - Rue Sainte-Paix
AuteurManuel
LieuxColonne des Scarabées Morts, Chaudron de la Divinité Revitalisée
PJGalavar, Hester, Timéon, Simar, Amaro
PNJAda, Chevaux, Sirius
Séance précédenteSession 23
Séance suivanteSession 25

Le groupe se réveille dans la crypte, toujours plongée dans le noir. Galavar allume une torche, et découvre que deux hommes inconnus se tiennent dans un renfoncement apparu dans le mur, qui les observent d’un air perdu. L’un se nomme Amaro Azul, porte une grande cape qui recouvre son corps grand et longiligne, a la tête coiffée d’une crête, et sa peau rouge est étrangement pâle. L’autre est Simar Oso Mabion, un homme bleu vêtu de noir, arborant fièrement un t-shirt « Ardrök Café - Azur ». Aucun des deux ne semble avoir de souvenir datant de moins d’un an (l’année du basilic), et ils se souviennent juste d’avoir arpenté les prairies. Le groupe décide de les garder avec eux le temps qu’ils retrouvent leurs esprits. Barrito et Sulmar, eux, semblent avoir disparu. En allant jeter un œil dehors, Galavar découvre que la voie est libre, qu’il fait jour, et que les Momie ont disparu. Timéon arrache dans la crypte une sorte de grande tige chauffante, et s’apprête à ouvrir le sarcophage central, mais en est empêché par son tuteur.

Dehors, les wagons de la caravane semblent être partis vers l’ouest, comme si les montures avaient été effrayées. Hester commence à les pister, et aperçoit un éclat irisé métallique au loin, vers lequel nos aventuriers se mettent en route sous un soleil de plomb. Ils débouchent sur un réseau de canyons métalliques et corrodés, piétinant dans du sable magnétique. Galavar escalade une paroi, et dessine un plan grossier des lieux avant de s’y aventurer. En avançant, ils croisent des traces de pas d’animaux, et en arrivant à une fourche, découvrent une tête robotique de gazelle qui semble avoir été arrachée de son corps. Elle est entourée de traces de lutte, et de petites traces rondes accompagnées de gouttes d’huile de vidange s’éloignent de la scène. Prudents, nos amis décident de prendre à gauche, pour s’éloigner du chemin pris par la créature responsable du carnage. Ils débouchent dans un grand cirque, dans lequel le sable métallique forme des tourbillons, dont un immense central qui projette une lumière arc-en-ciel. Une grande structure à forme rectangulaire le surplombe, tenue par d’immenses pattes de métal : une Autofac Vome. À l’intérieur se trouve Chevaux, maintenu par des bras-machines. Au sol, les montures cherchent à échapper à l’attraction des tourbillons en fusion, mais les chariots semblent attirés par les maelströms.

Galavar part sauver un chariot, et enjoint aux autres à faire de même, tandis que Timéon commence à escalader les grandes pattes pour aller au secours de Chevaux. Hester s’attaque au chariot le plus lourd, et se retrouve en difficulté, pendant que l’homme-chien en dégage un plus petit. Le jeune Quatrelin, lui, parvient à la plateforme en hauteur, où Chevaux hurle en étant trituré par les bras métalliques, que Timéon tente d’arracher, révélant des petits globes verts fluorescents qui le contaminent. Sa peau se recouvre alors de petits cercles mouvants blancs et noirs. Simar essaye de la tirer de là, mais l’enfant se débat, refusant d’abandonner sa monture, cherchant le cœur de la structure pour la détruire.

Amaro essaye lui aussi de tirer un chariot, et voir la peau de sa main fondre sous la chaleur de la fournaise, révélant des parties robotiques dessous, dont il n’avait pas connaissance. Le chariot se retrouve aspiré par le tourbillon, et Galavar vient trancher les liens de la monture, sauvant son camarade et l’animal, mais sacrifiant le wagon. Timéon, lui, trouve le cœur de la machine, et le frappe, provoquant l’effondrement de la structure. Simar essaie de l’attraper avant qu’il ne tombe, sans succès. Dans un élan d’amour, Chevaux attrape l’enfant et fait un bond prodigieux hors du tourbillon pour le sauver. Le Vome est maintenant débarrassé de certaines ses parties mécaniques archaïques, et semble dorénavant alimenté par une étrange énergie émettant une luminescence verte.

Le groupe se met à l’abri, choqué. Amaro, délirant, tente d’attaquer Simar. Galavar incise légèrement ce dernier avec son consentement, révélant également un dessous robotique. Sa théorie est que les deux hommes sont des copies Vome effectuées dans une ruche. Simar remarque alors qu’ils sont suivis par des myriapodes. Nos amis se pressent de sortir des canyons, échappant ainsi aux scolopendre de métal géants.

Ils campent dehors, et font le point. Amaro a du mal à accepter l’idée d’être une copie. Simar permet au groupe de déchiffrer le livre de prière bleu récupéré plus tôt : Il s’agit du « manuscrit de la nouvelle mission », dont le but est d’empêcher l’apocalypse, et donc le retour du « nouveau soleil », et donc de détruire la « lumière originelle ». Mais les séides (les Satrapes ?) de la première et dernière missions s’y opposent. Le numéro de la première mission est le zéro, et la dernière n’en a pas.

À l’aube, les aventuriers retournent au cimetière des scarabées, et vont fouiller la crypte de la reine machine, tandis que Timéon échappe une fois de plus à leur surveillance pour aller profaner une tombe, réveillant toutes les Momie alentour. Galavar vient le sauver, et l’emmène se réfugier dans la crypte avec Simar, pendant que les autres calment les bêtes et vont se mettre à l’abri dans le désert.

Simar ouvre le sarcophage de la Reine machine, et des tentacules de métal viennent se connecter à sa nuque. Il se retrouve dans un espace blanc infini, face à Ada, qui lui demande si la paix est revenue. Il lui répond par la négative, et elle prend des nouvelles des vils (ou villes ?), des désélus, et plus particulièrement de Sirius. Alors qu’elle avait rejoint les vils et s’était égarée, Sirius serait venu pour prendre sa malédiction et l’en délivrer. Il aurait eu l’abnégation de refuser l’Axiome du Choix.

Ada décide d’attendre que la paix soit véritablement revenue pour sortir de sa crypte. Elle inspecte Galavar de ses tentacules, et refuse de connecter cet « enfant des vilas ». Elle explique que les scarabées étaient perdus, et qu’elle les a guidés. Certains auraient fusionné avec des animaux.

Elle explique à Simar que seul son cerveau et celui d’Amaro ont été trouvés, et leurs corps réassemblés à partir de ça. Pour obtenir des réponses, il doit retrouver les mères (mers ? maires ?) et les désélus comme Sirius. Elle lui téléverse ensuite, pour son plus grand bonheur, des milliers d’albums de métal. Simar émerge, et utilise un sort sonore pour éloigner les Momie, permettant au petit groupe de fuir la crypte en toute sécurité.

Amaro les attend, et préfère ne pas savoir ce qu’il est. Il leur demande de taire leurs informations. Simar, lui, décide de partir vers le sud, poussé par une chanson sur la Mer Cyan. Les deux hommes réassemblés partent ensemble, laissant nos aventuriers avec de nouvelles questions.

Voir aussi

notes/session_24.txt · Dernière modification : 2023-08-07 20:33 de Whidou

Donate Powered by PHP Valid HTML5 Valid CSS Driven by DokuWiki